Tanger-Med : le parquet s’explique

Une enquête sur les allégations contenues dans un  article de presse concernant la procédure d’expropriation des terres pour la  réalisation du projet du port Tanger-Mediterranée a abouti à l’absence de  tout irrégularité ou dépassement qui auraient pu entacher les procédures  légales, indique un communiqué du parquet général près la cour d’appel de  Tanger. A la suite d’un article publié par le quotidien  »Asharq Al-Awsat » (N. 9886 du 22-12-05 ) sous le titre  »Une députée de l’opposition révèle une  affaire de fraude dans les procédures d’expropriation relatives au projet  Tanger-Med », le parquet général de Tanger a ordonné une enquête sur les  différentes assertions contenues dans cet article, ajoute le communiqué.
L’enquête révèle, en premier lieu, qu’il n’existe aucune preuve qui puisse corroborer les prétendues menaces contre les propriétaires concernés par l’expropriation, souligne le communiqué. Concernant les accusations prétendant que les procès verbaux des constats contiennent des données qui ne correspondent pas à la réalité, le communiqué explique que l’élaboration des schémas et recherches parcellaires pour les terres concernées par l’expropriation a été assurée par un bureau d’études privé sous la supervision de la direction des ports et du domaine public maritime, et ce bien avant que la gestion du projet ne soit confiée à l’agence  spéciale Tanger-Med (TMSA).

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *