Tanger-Med : Le premier terminal à conteneurs est lancé

Tanger-Med : Le premier terminal à conteneurs est lancé

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a procédé, vendredi, au lancement de la mise en service du premier terminal à conteneurs du port Tanger-Med, qui vient d’accueillir, dans la matinée, l’un des plus grands porte-conteneurs au monde "Evelyn Maersk", long de 397 mètres. A cette occasion, des explications ont été fournies au Souverain sur ce terminal à conteneurs qui s’étend sur un linéaire quai de 800 mètres. D’une profondeur de 16 à 18 mètres, ce terminal dispose de 8 portiques à quai, de 26 cavaliers des parcs sur zones et d’une plate-forme de stockage de 400.000 m2. Moller Maersk a déjà installé huit grues géantes qui devraient équiper ce premier quai. Ces engins d’une taille impressionnante, 80 mètres de haut, 145 mètres d’envergure et un poids de 1.700 tonnes chacun, sont conçus pour charger et décharger, les porte-conteneurs les plus grands au monde. Des navires de 417 mètres de long, 56 mètres de large d’une capacité de 11.000 conteneurs EVP (équivalent de 20 pieds). Ils représentent 6 % de l’investissement total de la société "APM terminals Tangier" qui s’élève à 160 millions d’euros. Ces équipements et un effectif de 800 employés permettront, à terme, au concessionnaire l’exploitation de la capacité du terminal à hauteur de 1,4 million de conteneurs par an, conformément à la convention de concession qui la lie à l’Agence spéciale Tanger-Med pour une période de 30 ans.
Par ailleurs, SM le Roi Mohammed VI s’est également enquis du projet de construction d’un centre de veille stratégique et de recherche maritime et portuaire. D’un coût de 150 millions de  DH, cet institut international assurera une formation de pointe dans les chaînes logistiques en déployant des moyens ultra-modernes.  A cette occasion, SM le Roi Mohammed VI a décoré Maersk Mc Kinney Moller, Directeur du groupe AP. Dans une allocution devant le Souverain, Mc Kinney Moller s’est félicité du partenariat qui lie son groupe au gouvernement marocain et a souligné que le port Tanger-Med, offrira une capacité globale de 8.5 millions de conteneurs lui permettant de compter parmi les plates-formes à conteneurs de référence à l’échelle mondiale. Avec une plate-forme portuaire aux standards internationaux, des zones franches logistiques, commerciales et industrielles sur une superficie de près de 1.000 ha, des prévisions d’investissements prometteuses devant générer des dizaines de milliers d’emplois, le projet Tanger-Med consacre la volonté de SM le Roi Mohammed VI d’ériger les provinces du nord en pôle économique majeur du Royaume. Ce projet d’envergure vise un marché de proximité de 600 millions d’habitants comprenant l’Europe de l’Ouest, l’Afrique de l’Ouest, l’Afrique du Nord, ainsi que l’Amérique du Nord. La réalisation du projet portuaire, qui est doté d’une enveloppe budgétaire de 13 milliards de DH, a été adjugée à un consortium de haute compétence piloté par le géant français Bouygues. Compte tenu de ces atouts, les prévisions d’activités du port Tanger-Med tablent sur un trafic de 3,5 millions d’EPV (conteneurs équivalant vingt pieds) et l’afflux d’un milliard d’euros en investissements privés.
Aux alentours du port, seront créées trois zones franches. A proximité immédiate du port, la zone franche logistique, prévue sur une superficie de 136 ha sera destinée aux activités logistiques ou post-manufacturière à valeur ajoutée.  La zone franche industrielle qui sera aménagée sur 600 ha à 25 km du port sera dédiée aux industries légères orientées vers l’export. Sur une superficie de 200 ha (18 km du port à proximité de Fnideq), la zone franche commerciale visera à accompagner le développement touristique de la région en offrant aux visiteurs un attrait supplémentaire. En outre, il est prévu l’émergence d’une nouvelle ville aux alentours du port et un tissu d’infrastructures routières et ferroviaires développé.
Ainsi, une autoroute de 53 km reliera le futur port à l’autoroute Tanger-Rabat et une connexion ferroviaire de 45 km entre Tanger et le futur complexe Port-zones franches. Cette infrastructure de grande envergure sera renforcée par la réalisation d’un nouveau port à conteneurs dont la réalisation nécessitera une enveloppe d’environ 14 milliards de DH. Ce projet conduira à la réalisation de trois nouveaux terminaux.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *