Tarragone : 19 ans de prison requis contre le meurtrier d’un MRE

Le parquet général près l’Audience provinciale de Tarragone a requis 19 ans de prison contre le meurtrier présumé du Marocain Sellam Essabbab. Au cours du procès, ouvert lundi à Tarragone (Nord est de l’Espagne), le parquet général a requis contre Juan Alberto Gabarri Diaz, une peine de prison de 17 ans pour meurtre avec préméditation et deux autres années d’incarcération pour possession illicite d’armes.
La partie civile, qui soutient que le crime a été commis pour des «motifs racistes» et de façon « préméditée», réclame quant à elle 25 ans de prison et une indemnisation de 250.000 euros pour les parents de la victime.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *