Telefonica l’a échappé belle

Telefonica l’a échappé belle

Le rejet lundi par le Conseil d’administration de Portugal Telecom de l’Offre publique d’achat (OPA) lancée la semaine dernière  par "Sonaecom" a sauvé la participation de l’espagnol Telefonica dans le  capital de Méditel, les opérateurs portugais et espagnol détenant chacun 32,18% du capital de la société marocaine. Un document du groupe Sonae, dont se sont fait l’écho les médias espagnols,  soulignait que Portugal Telecom (PT) doit "mettre un terme ou remodeler tous  les accords existants avec le groupe Telefonica", en cas de succès de l’OPA. L’avenir de l’alliance PT-Telefonica était en jeu, puisqu’un accord entre  les deux opérateurs stipule qu’en cas de changement dans l’actionnariat de PT,  Telefonica a le droit d’acheter automatiquement les participations de son  associé portugais, c’est à dire sa part dans le capital de l’opérateur marocain  Méditel.
En cas de succès de l’OPA, le groupe Sonae avait l’intention de maintenir sa  participation dans le capital de Méditel et dans celui de l’opérateur brésilien  Vivo, sa présence dans le Conseil d’administration de Méditel lui servant de  monnaie d’échange pour négocier sa sortie du Brésil. Selon le document remis par Sonae à la Commission portugaise des valeurs  mobilières, les plans d’internationalisation de PT écartent complètement le  groupe espagnol et maintiennent l’opérateur français France Telecom comme  partenaire stratégique au Portugal. En rejetant l’OPA, le Conseil d’administration de PT estime que l’offre du  groupe Sonae "sous-évalue sensiblement" la valeur réelle de l’opérateur  portugais.
Le Conseil d’administration de PT a décidé de reverser trois milliards d’euros aux actionnaires jusqu’en 2008, à travers une augmentation progressive des dividendes. Sonaecom, filiale de télécommunications du conglomérat Sonae, a lancé le 6  février une OPA sur PT, valorisant l’opérateur de téléphonie à 11,1 milliards d’euros. PT contrôle le réseau de téléphonie fixe national portugais et est le propriétaire du premier opérateur portugais de téléphonie mobile, TMN. En 2005, l’opérateur portugais a réalisé un bénéfice net de 654 millions d’euros en hausse de 4,9% par rapport à 2004.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *