Tentatives de suicide parmi les détenus de Guantanamo

Le porte-parole du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a affirmé que les tentatives croissantes de suicide parmi les détenus de Guantanamo constituent un « événement très inquiétant », estimant que ces tentatives peuvent s’expliquer par une détention prolongée de ces détenus. Le CICR a exprimé cette préoccupation mercredi à Genève, suite à l’annonce faite mardi par un porte-parole américain selon laquelle un détenu de la base américaine de Guantanamo (Cuba) a tenté récemment de se suicider dans sa cellule et a dû être hospitalisé. La tentative a eu lieu le 16 janvier et le détenu s’est grièvement blessé, avait indiqué le porte-parole américain, ajoutant qu’il s’agissait là de « la plus grave » des 11 tentatives de suicide enregistrées jusqu’ici. La nationalité des détenus concernés n’a pas été précisée. On rappelle que quelque 625 personnes accusées de liens avec Al-Qaida ou les Taliban sont retenues à Guantanamo, les premières depuis janvier 2002. Dans une déclaration à la presse mercredi, un porte-parole du CICR, Florian Westphal a estimé qu’ « un tel événement est très inquiétant. Une période d’internement prolongée sans connaître son avenir risque d’avoir un impact négatif sur les internés ». Le porte-parole de l’organisation humanitaire genevoise a précisé ne pas avoir de détails sur cette tentative de suicide, les délégués du CICR n’étant pas présents actuellement sur la base américaine.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *