Terrorisme : Ryad appelé à plus d’effords

Présent sur trois chaînes américaines dimanche matin, le secrétaire d’Etat Colin Powell a encouragé les Saoudiens à en faire davantage contre le terrorisme, par des moyens militaires et policiers accrus, mais aussi en prenant des mesures pour priver les réseaux terroristes de leur financement.
M. Powell a confirmé l’assassinat et l’enlèvement, sans fournir de détails sur les circonstances de ces deux attaques visant des Américains.
« Les Saoudiens savent désormais qu’ils ont un très sérieux problème dans le royaume et ils savent que cela va demander la mobilisation de toutes leurs ressources, pas seulement celles de leurs forces militaire et de police », a déclaré M. Powell sur la chaîne Fox.
Les Saoudiens « doivent aussi supprimer le financement aux types d’organisations qui pourraient aider ce genre d’activités terroristes, les Saoudiens savent qu’ils ont une bataille à mener et nous allons les aider », a poursuivi le secrétaire d’Etat.
Pour M. Powell, « ils peuvent faire davantage, ils peuvent se renforcer et nous pouvons sûrement en faire davantage pour les aider ».
Le chef de la diplomatie américaine s’est déclaré convaincu que « les Saoudiens ont compris que cet ennemi les vise. Le meurtre d’étrangers, qu’ils soient Américains ou Britanniques ou autres, est une attaque directe contre le régime saoudien ».
Ces attaques, a-t-il encore dit sur la chaîne ABC, visent à « nuire au commerce, à nuire au secteur pétrolier, et les Saoudiens vont réagir avec toutes leurs ressources, et nous allons les aider autant que nous le pouvons ».
Le 2 juin, le conseiller diplomatique du prince héritier saoudien Abdallah Ben Abdel Aziz, Adel al-Joubeir, avait annoncé, à Washington, la dissolution de la fondation caritative Al-Haramaïn, accusée par les Etats-Unis de financer Al-Qaïda. Il avait présenté cette mesure comme un gage de la détermination de Ryad à « éradiquer le mal » du terrorisme.
M. Powell a rappelé que les Etats-Unis avaient « réduit » leur présence officielle en Arabie saoudite et « conseillé » aux citoyens américains « de reporter tout voyage » dans ce pays.
Dimanche, la Grande-Bretagne a également autorisé les membres de son personnel diplomatique non essentiel et leurs familles à quitter l’Arabie saoudite, tout en affirmant que « ce n’est pas une réponse aux événements d’hier ». « Nous pensons à cette mesure depuis un certain temps », a dit un porte-parole du Foreign Office.
Le même jour, la police saoudienne a mené un raid dans un quartier de Ryad, tandis que l’assassinat et l’enlèvement de citoyens américains étaient revendiqués par la section d’Al-Qaïda dans la péninsule Arabique.
Par ailleurs une bande vidéo, diffusée dimanche sur Internet et attribuée à Al-Qaïda, montre deux hommes criblant de balles une personne, présentée comme étant un Américain tué le 8 juin à Ryad.

• Pascal Barollier AFP

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *