TIC : douche froide

C’est la douche froide pour un nombre d’industriels, les cimentiers en tête. Le Premier Ministre, Driss Jettou vient de décider, par décret (selon les cimentiers), de l’affectation des recettes générées par l’accord du 5 juin 2003, visant la réduction des deux tiers de la Taxe Intérieure de Consommation (TIC) sur les combustibles industriels. Les recettes ainsi générées iraient droit au Fonds de Solidarité Nationale, servant à financer le programme national pour la lutte contre l’habitat insalubre. Cette taxe passe de 386,70 DH la tonne à 182,40 DH pour le fuel. Elle n’est que de 83,50 DH pour le coke de pétrole au lieu de 232,90 DH. D’ailleurs, la baisse de la TIC devait normalement être répercuté sur le prix final du ciment. Ainsi une baisse de 12 DH par tonne a été concédée par Ciments du Maroc. « Nous avons effectivement répercuté cette baisse de nos tarifs pendant une semaine » précise sa responsable de communication. L’avenir laisse paraître un retour à la case départ. À suivre.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *