Tindouf : les chorfas Idrissides dénoncent les violations des droits de l’Homme

La Rabita des chorfas Idrissides au Maroc (section Rabat-Youssoufia) a dénoncé, lundi, les graves violations des droits de l’Homme commises à l’encontre des citoyens marocains séquestrés dans les camps de Tindouf. Lors d’un sit-in, organisé devant le siège des Nations unies à Rabat, les participants ont scandé des slogans condamnant ces actes ignobles commis par le Polisario dans les camps de Tindouf, en violation flagrante des conventions internationales des droits de l’Homme, exhortant la communauté internationale et l’ensemble des forces vives à prendre toutes les mesures qui s’imposent pour mettre fin aux souffrances des séquestrés. Le président de la section de Rabat-El Youssoufia de la Rabita des Chorfas Idrissides, Rachid El Atrassi a indiqué que l’organisation de ce sit-in s’inscrit dans le cadre des efforts déployés pour mettre à nu les actes condamnables commis par le Polisario.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *