Tindouf : une grande partie des aides humanitaires est détournée à des fins militaires

Une grande partie des aides humanitaires destinées aux séquestrés dans les camps de Tindouf est détournée pour financer les soi-disant «zones militaires», a affirmé Fateh Ahmed Ould Mohamed Fadel Ould Ali Salem, ancien dirigeant du «Polisario», qui a rallié récemment la mère patrie, le Maroc. «Cela constitue une violation des objectifs sur la base desquels les organisations humanitaires envoient leurs aides», a-t-il ajouté lors de la troisième et dernière partie d’un entretien à la chaîne régionale de Laâyoune, diffusée dimanche soir. «Des camions-citernes, des voitures tout terrain ainsi que des conteneurs, et des produits alimentaires divers portant le sigle d’organisations humanitaires sont détournés vers des zones militaires au service des soi-disant “unités militaires“», a-t-il poursuivi. M. Fateh est plus connu sous le pseudonyme d’«Ahmed Felipe».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *