Tourisme : Signature d’un projet-contrat relatif aux ressources humaines

Tourisme : Signature d’un projet-contrat relatif aux ressources humaines

Les Assises internationales du tourisme, qui débuteront le 14 juin, seront l’occasion d’apporter du nouveau au secteur, mais aussi aux professionnels du tourisme. En ce sens que la 8e édition de ces Assises verra la signature officielle d’un projet-contrat relatif aux ressources humaines pour la période 2008-2012. Ce projet trace les contours d’une stratégie intégrée et unifiée pour accompagner la création d’emplois dans le secteur de l’hôtellerie. La présentation dudit projet-contrat a eu lieu, lundi, lors de la réunion du Comité stratégique du tourisme (CST) qui a été présidée par le Premier ministre Abbas El Fassi.
Cette réunion, dédiée à l’examen des mesures relatives au développement et à la promotion du secteur touristique, a vu de même la présentation du plan national de promotion de la profession de guide touristique et des différentes mesures prises pour un bon déroulement de l’opération du pèlerinage, organisée par les agences de voyages.
Dans le cadre de cette réunion, M. El Fassi a mis en relief le rôle que joue le CST en tant qu’outil de coordination et de synchronisation entre le gouvernement et les professionnels. Par ailleurs, le CST est aussi un pôle de suivi des projets prévus par la convention d’application et l’accord-cadre conclus en 2001 et de réalisation des chantiers de la Vision 2010.
A ce titre, Abbas El Fassi a rappelé les grandes perspectives tracées pour le tourisme marocain, puisque celui-ci se voit accorder un soutien de taille en tant que secteur stratégique dans le développement économique et social. Il a aussi mis l’accent sur les résultats enregistrés par le secteur au terme de l’année dernière. Il est ici question d’une appréciation de 13% du nombre des touristes (7,4 millions), mais aussi d’une progression de 13% des recettes touristiques pour atteindre 59 milliards de dirhams à l’issue de la période citée. De fait, selon le Premier ministre, ces éléments traduisent l’efficacité du partenariat public-privé et la confiance des investisseurs marocains et étrangers.
D’où l’appel de M. El Fassi aux différents intervenants en vue de redoubler leurs efforts pour la consécration des acquis et la réalisation de l’objectif de 10 millions de touristes à l’horizon 2010. L’organisation annuelle des Assises internationales du tourisme, qui rassemblent tous les acteurs du secteur, met également en avant l’importance du partenariat public-privé, a estimé M. El Fassi, saluant l’initiative de l’ensemble des parties concernant la réalisation de la Vision 2020. Ont pris part à cette réunion le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Mohamed Boussaid, le directeur général de l’Agence nationale pour la promotion de l’emploi et des compétences (ANAPEC), le directeur général de l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail, le président de la Fédération nationale du tourisme, les présidents des Fédérations professionnelles du secteur touristique et les représentants des départements ministériels concernés.



Une station touristique à Sidi Abed


Le Premier ministre, Abbas El Fassi a présidé, lundi à Rabat, la cérémonie de signature d’une convention relative à l’aménagement de la station touristique Sidi Abed à El Jadida, entre le gouvernement et le Consortium maroco-koweïtien pour le développement (CMKD).
Cette convention s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du «Plan Biladi», élaboré par le gouvernement pour la promotion et le développement du tourisme intérieur, à travers la création de huit zones touristiques, avec une capacité d’accueil globale de 30.000 lits au niveau des résidences touristiques et des campings.
La station Sidi Abed dont la réalisation nécessitera une enveloppe s’élevant à 461 millions de dirhams sera réalisée sur une superficie de 40 hectares et créera 375 emplois directs.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *