Tournée infructueuse

Azeddine Lakhouaja avait jusqu’au 5 février, conformément à l’arrangement trouvé le 5 janvier dernier avec Cheikh Saleh El Kamel, pour ramener la main-levée de la caution de 160 millions de Dhs que ce dernier avait déposée auprès des banques marocaines pour la construction de l’hôtel Palais des Roses à Agadir. Or, ce délai est passé et M. Lakhouaja n’a toujours pas honoré son engagement. Il demande alors à son patron un délai supplémentaire de 10 jours pour trouver l’argent nécessaire. M. Lakhouaja est revenu bredouille de sa tournée des banques. Cette situation pénalise les fournisseurs qui n’ont pas toujours été payés. Le président de Dallah Al Baraka règlera-t-il l’ardoise comme il l’avait promis aux victimes en cas de défaillance de Lakhouaja ?

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *