Tournée royale à Guelmim-Smara et Souss-Massa : Des projets de 3,627 milliards DH

Tournée royale à Guelmim-Smara et Souss-Massa : Des projets de 3,627 milliards DH

La tournée du Souverain dans les provinces de Guelmim, Tiznit, Assa-Zag, Tata, Zagora et Ouarzazate, effectuée du 27 novembre au 5 janvier courant a été couronnée par le lancement, l’inauguration ou la présentation de 129 projets. Le montant global alloué pour ces différents projets est de 3,627 milliards DH. Ils incluent plusieurs programmes inscrits dans le cadre l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) et d’autres menés par la Fondation Mohammed V pour la solidarité. L’INDH, lancée depuis maintenant plus de deux ans, à l’initiative de SM le Roi, participe largement à ces programmes de développement lancés, inaugurés ou présentés au Souverain lors de cette tournée à hauteur de 37 projets, d’un investissement total de 83 millions DH. La Fondation Mohammed V pour la solidarité a pour sa part contribué avec 16 projets de développement social, qui ont mobilisé 34 millions DH. Les projets de l’INDH sont répartis entre la province de Guelmim (11 projets de 18 millions DH), la province de Tiznit (2 projets de 2,6 millions DH), la province d’Assa-Zag (4 projets de 12,3 millions DH), la province de Tata (4 projets de 26,4 millions DH), la province de Zagora (4 projets de 4,5 millions DH) et la province d’Ouarzazate (12 projets de 19,4 millions DH). Les 16 projets de la Fondation Mohammed V ont concerné les provinces de Zagora (4 projets de 13,2 millions DH) et Ouarzazate (12 projets de 21,1 millions DH). Tous ces programmes  tendaient à satisfaire et répondre aux besoins immédiats et directs des populations locales, en matière sociale, de formation, de santé, de loisirs, de  sports et de culture.
La mise à niveau urbaine se réserve près du quart de ces projets, avec 27 projets d’un montant de 1,253 milliard DH. Il s’agit là d’une amélioration de l’esthétique urbaine, du revêtement des trottoirs et de la chaussée, de la mise en place de parcs récréatifs et de l’embellissement des entrées des villes. Le volet social occupe une place de choix avec 46 projets, d’un montant de 207 millions DH, alors que l’habitat se réserve 2 projets de 786 millions DH. Les infrastructures quant à elles se réservent 8 projets avec un investissement de 686 millions DH. A ceci s’ajoute le secteur de l’eau avec 12 projets de 264 millions DH,  l’électricité avec 2 projets de 150 millions DH et l’environnement 2 projets de 82 millions DH. L’action engagée dans ces régions concerne pratiquement tous les secteurs. Il s’agit de l’agriculture (10 projets de 67 millions DH), la culture (3 projets de 39 millions DH), la santé (7 projets de 29 millions DH), le sport (4 projets de 26 millions DH), le culte (3 projets de 24 millions DH), l’éducation et la formation professionnelle (2 projets de 11 millions DH) et le tourisme rural (1 projet de 3 millions DH).
Par ailleurs, il faut noter que près de 70 % des projets présentés, lancés ou inaugurés par le Souverain, sont situés sur le territoire des provinces d’Ouarzazate (37 projets de 1,368 milliard DH), Guelmim (35 projets de 613,86 millions DH) et Zagora (19 projets de 361 millions DH). Les autres sont répartis entre la province d’Assa-Zag (15 projets de 622 millions DH), la province de Tata (13 projets de 233,4 million DH) et la province de Tiznit-Sidi Ifni (10 projets de 429 million DH). Ils tiennent compte dans leur conception de l’importance en nombre des populations ciblées. Tous ces projets s’inscrivent dans le cadre d’un programme de développement socio-économique que mène le Souverain avec détermination et conviction en vue  de garantir à l’ensemble des Marocains un cadre de vie décent et leur permettre d’engager leur développement sur des bases solides.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *