Trafic d’armes en Algérie

Un passager algérien venant de Marseille, à bord du car-ferry Tarek-Ibn-Ziad dimanche dernier, a été arrêté après avoir effectué les formalités de police et le contrôle de douanes algériennes. Selon le quotidien algérien « Le Matin », il tentait de faire sortir à bord de son véhicule 15 chargeurs de 1.500 balles chacun. Le voyageur, dont le frère, douanier à l’aéroport d’Alger, a sollicité des collègues pour « faciliter les formalités de sortie de ce frère qui n’est pas rentré au pays » depuis longtemps, a été cueilli à la sortie par une brigade des Douanes. Les fonctionnaires complaisants ont été suspendus de leurs fonctions en attendant les conclusions de l’enquête. Les premiers indices laisseraient supposer un trafic d’armes destiné à des groupes terroristes.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *