Transcender les imperfections électorales

Le Maroc a réussi à transcender les imperfections de l’ancien système électoral, qui ne permettait pas à la femme de jouer pleinement son rôle d’acteur du développement, a souligné la journaliste jordanienne Leïla Al Atrach.
Dans un article paru mardi dans le quotidien jordanien « Addostour», Leïla Al Atrach a rappelé qu’au moins 30 femmes siègeront à la Chambre des représentants, ce qui constitue une percée par rapport aux expériences du passé marquées par une faible représentativité de la femme .

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *