Transfert de projets de la Fondation Mohammed V pour la solidarité à l’Etat

Transfert de projets de la Fondation Mohammed V pour la solidarité à l’Etat

Sa Majesté  le Roi Mohammed VI a présidé, mardi au Palais Royal à Agadir, la cérémonie de signature de plusieurs accords de transfert de projets de la Fondation Mohammed V pour la solidarité à l’Etat. La Fondation Mohammed V pour la solidarité a réalisé près de 540 projets visant à garantir des soins de proximité à la population et à qualifier cette dernière à travers la création de centres d’éducation, d’enseignement, de formation professionnelle, la mise en œuvre de projets sociaux au profit des enfants et des jeunes. Ces projets ont été initiés pour un coût global de 1,609 milliard DH et leur gestion a été confiée, dans un cadre contractuel, aux différents partenaires de la Fondation.Parmi ceux-ci, et exception faite des projets en cours de réalisation, 32 projets d’un montant global de 352 millions DH ont été transférés aux départements étatiques chargés de l’éducation, de la formation professionnelle, de la jeunesse et des Sports de la Santé, de l’Agriculture, de l’Artisanat et de l’Entraide nationale. Le premier accord signé concerne 11 projets réalisés par la Fondation Mohammed V pour la solidarité en partenariat avec le ministère de la Santé, et des équipements médicaux pour une enveloppe globale de 214,350 millions DH. Le deuxième accord porte, quant à lui, sur 2 projets réalisés par la Fondation en partenariat avec le ministère de la jeunesse et des sports pour un coût de 11.786.146 DH, alors que le 3ème accord porte sur deux projets réalisés par la Fondation en partenariat avec le ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime pour une enveloppe de 11,6 millions DH. Le quatrième accord concerne 5 projets réalisés par la Fondation Mohammed V pour la solidarité en partenariat avec le ministère de l’éducation nationale, de l’Enseignement supérieur, de la formation des cadres et de la Recherche scientifique pour une enveloppe de 12,5 millions DH, tandis que le cinquième accord porte sur 4 projets réalisés par la Fondation Mohammed V pour la solidarité en partenariat avec le secrétariat d’Etat chargé de l’Artisanat pour un coût de 32,390 millions DH. Le sixième accord porte sur 7 projets réalisés par la Fondation Mohammed V pour la solidarité en partenariat avec l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT) pour une enveloppe de 56.918.760 DH, alors que le septième accord porte sur la création du Centre Ibn Al Baytar pour personnes handicapées, réalisé par la Fondation en partenariat avec l’Entraide nationale pour une enveloppe de 11.723.603 DH, assurée entièrement par la Fondation.
Par ailleurs, le Souverain a inauguré à Agadir, le Centre d’accompagnement post-carcéral. Ce centre a été réalisé par la Fondation Mohammed VI pour la réinsertion des détenus. La réalisation de ce centre  a nécessité un investissement global de 2,3 millions DH, dont 1,6 million DH pour la construction et 700.000 DH pour l’équipement. Cet établissement a pour mission d’accompagner les ex-détenus dans leur volonté d’insertion dans la vie familiale et socioprofessionnelle.
Le centre, animé par des assistants sociaux et une cellule spécialisée dans la recherche d’emploi, la résolution de problèmes et le suivi médical, est le troisième du genre constituant un programme-pilote qui couvrira, dans cette phase, les établissements pénitentiaires de Casablanca, Salé et Agadir. Des centres similaires seront réalisés au niveau des villes de Settat, Oujda, Fès, Marrakech, Tanger et Laâyoune.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *