Transport urbain à Rabat : les passagers «debout» out

«Que tous ceux qui n’ont pas de place veuillent bien descendre du bus ». Telle est la nouvelle directive qu’on entend désormais systématiquement dans les bus de la capitale. La Wilaya de Rabat-Salé-Zemmour-Zaër vient en effet de donner le mot d’ordre à toutes les sociétés de transport urbain de la capitale. Ces dernières ne doivent permettre à bord de leurs véhicules, en nombre de passagers, que l’équivalent des sièges disponibles.
Les autres passagers doivent attendre le prochain bus. Les raisons invoquées pour justifier cette décision ne sont autres que de limiter les surcharges dont un bon nombre de bus font l’objet et permettre un minimum de confort. Si l’initiative est louable, elle aurait dû être précédée par d’autres. D’abord une augmentation du nombre de bus en circulation, ensuite la mise à niveau du parc de Rabat, qui est loin d’être à l’image de la capitale du Royaume.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *