Traversée du détroit de Gibraltar en parachute

Un parachutiste d’essai de la Marine nationale française a réalisé une première mondiale en traversant le détroit de Gibraltar en parachute dans le sens Espagne-Maroc. L’enseigne de vaisseau Thierry Demonfort, 37 ans, déjà l’auteur en 1999 d’une traversée de la Manche en parachute, a été largué mardi d’une mongolfière à 4.700 m d’altitude, à la verticale de côte espagnole, et s’est posé après un vol d’un peu plus d’une heure sur la côte marocaine, 30 km à l’est de Tanger. L’exploit sportif été accompli dans le cadre d’une opération de promotion du tourisme dans les provinces du Nord, en partenariat notamment avec la Royal Air Maroc. L’officier français a réalisé cette performance avec un parachute hybride, « mi-parapente, mi-parachute de chute libre », a-t-il indiqué après son atterrissage « mouvementé » en raison du vent qui balayait la côte marocaine en fin de matinée, au moment de son approche. Il avait décollé deux heures plus tôt, suspendu sous la nacelle d’une mongolfière haute de 38 m, au départ de la ville de Conil (50 km au nord de la côte espagnole). Pour franchir la quinzaine de kilomètres qui sépare les deux rives du détroit, le parachutiste estime avoir parcouru une distance réelle d’environ 30 km. La mongolfière elle-même s’est posée sur la côte marocaine 30 minutes après le parachutiste. Lors de sa traversée de la Manche en 1999, Thierry Demonfort avait été largué à 9.000 m au dessus de la Grande-Bretagne et s’était posé au Cap Gris Nez en France. L’officier est également détenteur du record du monde de chute libre en tandem.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *