Trois centrales syndicales appellent le gouvernement à accélérer la mise en oeuvre de l’accord du 26 avril.

L’Union générale des travailleurs au Maroc (UGTM), la Fédération démocratique du travail (FDT) et l’Union nationale du travail au Maroc (UNTM) ont appelé le gouvernement à l’accélération de la mise en œuvre des dispositions de l’accord conclu le 26 avril. Les trois centrales syndicales ont souligné leur attachement au mémorandum de revendications conjoint présenté lors de la signature de l’accord, dont la généralisation des acquis du dialogue social aux établissements publics et l’accélération de l’application des dispositions relatives à l’indemnité pour le travail dans les zones lointaines, indique un communiqué des centrales syndicales. L’UGTM, la FDT et l’UNTM ont affirmé leur détermination à poursuivre l’action conjointe pour la révision du régime de l’impôt sur le revenu afin de le rendre plus juste et l’amélioration des conditions de travail.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *