Trois membres présumés d’un réseau de kamikazes devant la justice

Trois membres présumés d’un réseau de recrutement de kamikazes pour l’Irak et de combattants pour la Somalie et l’Afghanistan, ont été déférés jeudi par la Brigade nationale de la police judiciaire à Casablanca, devant le procureur général du Roi près la Cour d’appel de Rabat, selon des sources judiciaires. Avec la présentation de ces individus devant la justice, le nombre des personnes poursuivies dans cette affaire s’élève à 28, précise-t-on de même source. Les mis en cause sont poursuivis notamment pour constitution de bande criminelle dans le but de préparer et de commettre des actes terroristes dans le cadre d’un projet collectif visant à porter atteinte à l’ordre public par des actes de violence et l’intimidation, appartenance à un groupe interdit, récidive et collecte et gestion de fonds devant être utilisés dans des actes terroristes.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *