UD : le Conseil national au secours de Bouazza Ikken

Réuni samedi à Rabat, le conseil national du parti de l’Union Démocratique (UD) a exprimé son attachement au président « déchu » Bouazza Ikken. En maintenant ce dernier à son poste, le conseil a décidé de « punir » certains membres du Bureau politique responsables de la mise à l’écart de M. Ikken de la présidence du parti. Sur la sellette, figurent Mohamed Fadili, désigné nouveau président de l’UD, Ahmed Mesnaoui, Belhaj Dermoumi et Omar Mokdir.
S’agissant du projet de fusion avec la Mouvance populaire, objet de litige entre M. Ikken et les amis de Mohamed Fadili, le conseil a réitéré un rejet catégorique. Par la même occasion, le conseil a confirmé la légitimité de l’actuel comité central, et annoncé sa décision de tenir dans les prochains jours son congrès extraordinaire. Lors d’un passage à la télévision samedi dernier, M. Ikken a indiqué que la décision de l’écarter de la présidence du parti relevait du conseil national.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *