Un an de prison ferme pour Tahiri, Chraïbi et Mekkaoui

Ahmed Tahiri, conseiller PPS élu à Meknès-Tafilalet, a été condamné, jeudi 30 novembre 2006, à un an de prison ferme par le tribunal de première instance, une amende de 70.000 DH et l’inéligibilité pour deux mandats. Les mêmes peines et sanctions ont été prononcées, le même jour par le tribunal de première instance de Béni-Mellal, à l’encontre de Abdellah Mekkaoui, élu au nom du Parti de l’Istiqlal et Abdelaziz Chraïbi (MP). C’est le deuxième verdict du genre prononcé d’ailleurs contre ce dernier, membre du Bureau politique de la Haraka.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *