Un chercheur britannique affirme que le projet d’autonomie est réalisable

«Le projet d’autonomie proposé par le Maroc pour résoudre la question du Sahara reste une initiative à la fois acceptable et réalisable à même de régler de cette question, qui n’a que trop duré», a déclaré, mardi, George Joffe, professeur aux prestigieuses universités britanniques d’Oxford et de Cambridge. 
M. Joffe, qui est également ancien directeur adjoint de l’Institut royal  britannique des Affaires internationales (Chatham House), a indiqué que le règlement de la question du Sahara pourrait  aider la région du Maghreb Arabe à émerger en tant que groupement régional  capable de relever les défis.
«Un Maghreb arabe uni peut servir de bouclier contre les menaces qui guettent la région», a-t-il dit en substance, citant, à cet égard, le terrorisme et  l’extrémisme.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *