Un conseil communal de repris de justice

Le Conseil communal de Fkih Ben Saleh (FBS) compte 31 conseillers. 11 d’entre eux ont fait de la prison pour délits divers et 5 autres font l’objet d’une enquête . Le premier, emprisonné pour avoir violé un mineur, a purgé une peine de 3 ans. Le deuxième en a pris pour trois ans ferme pour s’être octroyé la propriété d’autrui.
Un autre élu, toujours en prison, a été condamné à 4 mois ferme, pour avoir frappé un policier dans l’exercice de ses fonctions. Six autres conseillers ont été condamnés à 6 mois de prison avec sursis pour s’être opposé à l’exécution à FBS d’un jugement par la Force publique. Deux autres élus viennent d’être traduits devant la Cour spéciale de justice pour une affaire d’impéritie locale. Quatre autres font l’objet d’une enquête de la gendarmerie de Beni-Mellal depuis le mois de Ramadan au sujet d’un entrepôt exploité indûment par la commune. Un autre conseiller est en fuite à l’étranger. Quel gâchis.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *