Un Conseil supérieur des ouléma pour les MRE

L’année 2008 sera marquée par la création d’un Conseil supérieur des ouléma pour les Marocains résidant à l’étranger (MRE), a indiqué mercredi le ministre des Habous et des Affaires islamiques, Ahmed Toufiq. «Ce sera une référence en matière religieuse pour les MRE», a-t-il précisé en réponse à une question orale à la Chambre des représentants sur l’encadrement religieux de la communauté marocaine à l’étranger. Cet encadrement connaîtra cette année un saut qualitatif avec la mise en place de mosquées et l’affectation d’imams, afin que les Marocains établis à l’étranger
puissent disposer du référentiel religieux requis, préserver leurs acquis religieux et sociaux et se confirmer dans leur réputation de communauté exemplaire dans les pays d’accueil. M. Toufiq a rappelé, dans ce cadre, la décision d’affecter une trentaine d’imams auprès de la communauté marocaine en France. Cette décision, prise à l’issue d’une réunion avec les représentants des musulmans de France, prévoyait le recrutement de ces imams par concours à des critères précis. Le ministère s’emploie à identifier les besoins religieux des MRE, a-t-il ajouté, rappelant que la question des imams est d’autant plus importante pour la communauté marocaine que celle-ci a besoin d’un encadrement, particulièrement au plan religieux.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *