Un deuxième S.G pour la Chabiba itihadie

Le bras de fer perdure entre les mécontents du déroulement du septième congrès de la Jeunesse de l’USFP et la direction du parti. Les premiers, voyant que les contacts et les promesses de la semaine dernière ne débouchaient sur rien, ont décidé de passer à la vitesse supérieure.
Dimanche à Casablanca, ils ont élu un secrétaire général en la personne de Abdelkhalek Meslouhi, deux secrétaires généraux-adjoints ainsi qu’un secrétariat national de dix membres. Ce secrétariat national, qualifié de "légitime" par ses membres, comprend les responsables régionaux et provinciaux de la jeunesse de Mohamed Elyazghi. Ce dernier a reçu, samedi dernier, les membres du secrétariat national "officiel" malgré une série de protestations et la promesse, faite par Abdelouahed Radi, de remédier à cette polémique.
En définitive, la jeunesse USFP se trouve avec de doubles structures et deux patrons. La justice, selon des sources socialistes, pourrait être appelée à trancher.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *