Un élément des GUS « séquestré » à Mohammédia

Un élément des Groupes urbains de sécurité (GUS) a été "séquestré" à l’intérieur d’une maison au quartier "Kasbah" à Mohammédia, jeudi soir. Selon plusieurs sources, une patrouille des GUS s’en était prise à un individu se trouvant dans un état anormal. Les membres de la famille de ce dernier ne tarderont pas à se manifester pour "détenir" l’un des éléments de cette patrouille au moment où ses collègues ont pris la fuite. Le policier a été enfin libéré alors qu’une enquête est en cours pour décider des suites à donner à cette affaire. Le policier, durant sa "détention provisoire", aurait été violenté.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *