Un étudiant «adliste» arrêté

Un membre de la corporation des étudiants de la faculté de droit à Marrakech et d’Al Adl Wal Ihssane a été arrêté, dernièrement et conduit vers la Cour d’Appel de Rabat. Cette arrestation fait suite à une réunion au sein du campus universitaire axée sur la situation économique et sociale du Maroc et de l’université marocaine et pour avancer des solutions puisées dans la lettre d’Abdeslam Yassine adressée «À qui de droit», apprend-on de sources judiciaires. Il s’agit de Lahbib Ben Mrite, étudiant en 1ère année de droit. Ce dernier a été poursuivi selon les dispositions de la loi anti-terroriste, sous l’accusation d’atteinte aux sacralités du pays et d’avoir applaudi les événements tragiques et sanglants du vendredi 16 mai qui ont secoué Casablanca. L’étudiant en cause, qui a été interrogé, hier, dans le cadre de l’instruction détaillée, par le juge d’instruction près la Cour d’appel de Rabat, a nié en bloc les charges retenues contre lui. Deux témoins à décharge, étudiants à la même faculté, ont été entendus, hier, par le même juge d’instruction. Signalons que c’est la première fois qu’un étudiant, arrêté dans un campus universitaire, est poursuivi selon la loi anti terroriste.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *