Un gendarme de Casablanca assassiné

Un gendarme a été retrouvé sauvagement assassiné, lundi 30 juin vers 14 heures, dans la région de Benslimane. L’adjudant-chef Mohamed Hamdi, la quarantaine, était dans sa voiture en compagnie de deux amis dans la zone de Sidi Bernoussi. Les trois hommes devisaient tranquillement en plein air. Soudain, quatre individus armés de gourdins et de couteaux surgirent de la nuit noire, et attaquèrent les occupants du véhicule qui était immobilisé dans un terrain vague.
Kidnapping du trio par les agresseurs qui prennent le contrôle de la voiture après avoir ligoté le gendarme et ses compagnons. Les deux hommes seront retrouvés, sains et saufs les mains liées dans le dos. L’adjudant-chef, lui, sera tué par les ravisseurs. Qui sont-ils ? D’où viennent-ils ? Le spectre de la Salfia Jihadia plane de nouveau sur ce fait divers sanglant. Le crime en question porte la signature des membres de cette nébuleuse terroriste.       

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *