Un groupe de 13 jeunes rallie la mère patrie fuyant Tindouf

Un groupe de 13 jeunes, dont deux femmes, a rallié récemment la mère-patrie mettant ainsi un terme à un calvaire qui a duré plusieurs années dans les camps de Tindouf. Les membres de ce groupe, âgés entre 22 et 29 ans et nés à Tindouf, sont parvenus à fuir les camps de la honte et rallier leur patrie via la région de Farssia.  Ces 13 jeunes viennent s’ajouter à un autre groupe de 15 personnes, dont cinq femmes et cinq enfants, ayant rallié dimanche dernier le Maroc fuyant le calvaire des camps de Tindouf, et qui sont arrivés à Laâyoune via le poste frontière d’El Gargarat (380 km au sud de Dakhla).

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *