Un groupe de 15 jeunes rallie la mère patrie fuyant le calvaire des camps de Tindouf

Un groupe de 15 jeunes, dont cinq femmes et cinq enfants, a rallié, dimanche après-midi, la mère patrie, fuyant le calvaire des camps de Tindouf. Le groupe est arrivé à Laâyoune via le poste frontière Karkrate (380 km au sud de Dakhla). Dans une déclaration à la MAP, Mme Al Kouria Al Mami El Boukhari (35 ans) a exprimé sa joie de rallier sa patrie avec ses trois enfants, affirmant qu’elle n’en pouvait plus vivre dans les camps de Tindouf en absence des conditions de vie les plus élémentaires.  La majorité des habitants des camps de Tindouf vivent dans des conditions misérables et attendent le moment propice pour fuir et regagner leur mère patrie, a, de son côté, indiqué Abdellah Ramdan (32 ans), qui s’est félicité de l’excellent accueil qui leur a été réservé.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *