Un groupe de 45 Sahraouis regagne la mère patrie

Un groupe de 45 Sahraouis fuyant les camps de Tindouf, dont 16 femmes et 10 enfants de deux à 10 ans, a récemment regagné la mère patrie. Avec l’arrivée des membres de ce groupe, dont 35 sont âgés de 17 à 63 ans, le nombre des personnes ayant réussi à fuir les camps de Tindouf depuis le 25 mars dernier a atteint 229, dont 37 femmes et 21 enfants. L’un des membres du groupe, Sidi Ahmed Ould El-Bekkari Ould Abdallah (33 ans) a souligné qu’il a dû prendre l’aventure avec sa famille pour regagner la mère patrie. Il a saisi l’occasion pour rappeler la situation dramatique dans laquelle vivent les populations séquestrées dans les camps du désert de Lahmada de Tindouf.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *