Un groupe de 48 jeunes rallie récemment la mère patrie

Un groupe de 48 jeunes a rallié récemment la mère patrie, fuyant la répression et la privation dans les camps de Tindouf. Avec le retour de ces jeunes, dont l’âge varie entre 20 et 32 ans, le nombre de personnes ayant fui le calvaire des camps de Tindouf depuis le 25 mars dernier, s’élève à 376, dont 63 femmes et 38 enfants. Dans une déclaration à la MAP, Fadla Ould Mahdi (23 ans) a exprimé sa fierté de rejoindre la mère patrie pour vivre parmi les siens, appelant les autres jeunes à lui emboîter le pas pour mettre un terme aux souffrances qu’endurent les séquestrés dans les camps de Tindouf. Dans une déclaration similaire, Mohamed Ould Salek (20 ans), a indiqué avoir rejoint son pays après s’être indigné des conditions de vie déplorables dans lesquelles vivent les populations séquestrées dans les camps de Tindouf.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *