Un groupe de jeunes chômeurs occupe le siège du CNDH à Rabat.

Un groupe de «jeunes chômeurs» appartenant à l’Association nationale des diplômés chômeurs a fait irruption, mardi, à l’intérieur du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) à Rabat. Ce groupe, estimé à environ 400 personnes, a fait irruption, mardi à 15h00, à l’intérieur du Conseil et forcé sa porte principale pour occuper la salle de réunion plénière du Conseil sans aucune considération de la symbolique de l’établissement, indique un communiqué du CNDH. Ils ont également occupé, de force, les couloirs menant aux locaux des services administratifs, entravant ainsi le fonctionnement normal du Conseil et les intérêts des usagers. Après plus d’une heure et demie d’occupation, les responsables du Conseil ont demandé avec insistance aux manifestants de désigner des représentants pour faire part au Conseil de leurs revendications. Ces derniers ont remis la liste de leurs revendications qui comprend notamment la reconnaissance juridique de leur association, l’intégration immédiate dans la fonction publique et l’indemnisation du chômage. Les manifestants ont évacué le siège du Conseil mardi soir à 21h50.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *