Un imam marocain expulsé d’Italie

Un imam d’origine marocaine, Bouchta Bouriqi, 40 ans, accusé d’activisme islamiste, a été arrêté à Turin dans la nuit de lundi à mardi et expulsé d’Italie en vertu des nouvelles lois antiterroristes, a annoncé mardi l’agence italienne Ansa.
Bouchta  Bouriqi, qui "s’était autoproclamé imam de Turin" (nord de l’Italie), selon l’agence, a été interpellé par la police dans la nuit de lundi à mardi à son domicile à Porta Palazzo, quartier multi-ethnique de la ville, a annoncé l’agence qui ne précise pas quand et comment l’imam a été conduit à la frontière ni pour quelle destination.
Un décret-loi contre le terrorisme, adopté fin juillet par le Conseil des ministres permet désormais l’expulsion du territoire italien des immigrés "constituant une menace pour la sécurité nationale ou contre lesquels existent des soupçons fondés d’aide ou de soutien aux organisations terroristes". L’imam de Turin est la première personne visée par ce texte.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *