Un Marocain de 78 ans détenu à Pérouse, refuse d’être opéré en Italie

Un immigré marocain âgé de 78 ans, détenu pour homicide volontaire depuis 1992 dans une prison de Pérouse (nord-est de Rome), refuse de se faire opérer par des chirurgiens italiens pour une tumeur à la prostate et exige d’être rapatrié au Maroc pour subir cette opération, pourtant urgente. Selon son avocat Marco Brusco, cité par un journal local «Corriere del l’Umbria», le détenu marocain, qui se trouve dans un état de santé jugé grave par les médecins traitants à cause d’une tumeur en stade avancé, a déclaré ne pas avoir confiance en les chirurgiens italiens et désire être opéré dans son pays d’origine. Comme la loi italienne ne prévoit pas de transfert dans ce cas précis vers le pays d’origine, le ressortissant marocain, dont l’identité n’a pas été révélée, devrait encore purger quatre ans de prison avant sa libération en 2006. Il pourrait néanmoins, solliciter à partir de septembre prochain la consommation à domicile du reste de sa peine, a indiqué l’avocat. Devant l’urgence de l’opération, ajoute le journal, le consulat du Maroc a adressé par l’intermédiaire de l’avocat Brusco, une requête au directeur de la prison de Pérouse lui demandant d’autoriser un représentant de la communauté marocaine en Italie à entrer en contact avec le détenu pour le convaincre de se faire opérer dans un hôpital italien.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *