Un nouveau pôle urbain à Al Aroui pour un investissement de 21 MM DH

Un nouveau pôle urbain à Al Aroui pour un investissement de 21 MM DH

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a procédé, mardi dans la commune urbaine d’Al Aroui (Nador), au lancement d’un nouveau pôle urbain qui sera réalisé avec des investissements de l’ordre de 21 milliards DH. Ce nouveau pôle urbain s’étalera sur une superficie de 1400 ha, dont 480 ha seront consacrés à l’aire de la zone industrielle et 920 ha à l’aire urbanisée. Il abritera 36.000 logements d’une population de 180.000 habitants.La nouvelle aire d’urbanisation comprend 3 unités urbaines de 75.000, 60.000 et 45.000 habitants. Chacune de ces unités comporte un grand pôle d’équipements structurants composé de complexes culturels, administratifs, commerciaux, sportifs et de services, ainsi qu’un centre pour les services offshore et un grand parc de loisir. De grandes allées piétonnes plantées reliant les différents secteurs et unités des pôles d’équipements aux zones d’habitat et trois zones de tissus spécifiques sont prévues dans le cadre du projet. En outre, ce pôle comprendra une nouvelle médina à caractère traditionnel avec fondouks pour artisans et des zones d’exposition avec une place externe, une autre médina moderne avec une grande place intérieure et une zone dédiée à l’artisanat et aux petites productions. Ce projet qui s’inscrit dans le cadre de la mise à niveau urbaine de la région de l’Oriental vise l’ouverture d’un nouvel espace d’urbanisation permettant d’instaurer un équilibre entre les richesses et le produit urbanistique existant tout en garantissant les normes de sécurité, de qualité et environnementales. Ce pôle ambitionne également de lutter contre la prolifération de l’habitat insalubre, de développer les normes architecturales et de construction et de renforcer le partenariat entre les secteurs public et privé.
Le Souverain a aussi suivi des explications sur la première tranche de ce pôle qui sera réalisée avec un montant de 1,9 milliard de DH sur une superficie de 100 ha, dont 24 ha consacrés à l’habitat, 7 ha aux équipements, 12 ha aux espaces verts et 57 ha à la voirie. Quelque 1500 logements seront livrés aux premiers bénéficiaires, à l’horizon 2011, dans le cadre de cette première phase qui permettra d’abriter 5.140 logements au profit d’une population de 25.000 habitants. A cette occasion, le Souverain a présidé la cérémonie de signature d’une convention relative au nouveau pôle urbain d’Al Aroui. Par ailleurs, SM le Roi s’est enquis mardi à Zeghanghan (Nador) d’un complexe résidentiel de villas économiques et du programme de développement intégré d’un Resort écologique pour un coût global de 8,14 milliards DH. La construction du complexe résidentiel de 166 villas économiques «La belle vue»  couvrira  une superficie de 9 hectares et a nécessité un investissement global de 140 millions DH. Ce projet, dont les travaux seront lancés en janvier 2009 pour s’achever dans un délai de 30 mois, comprend notamment un terrain de sport, une place publique, une esplanade récréative et des espaces verts. Le Souverain a également suivi des explications sur le site «Abdouna Trifa», un Resort écologique, pour un investissement global de 8 milliards DH. Ce projet s’étalera sur une superficie de 720.000 m2. Le site est composé de deux pôles. Le premier «Town center» autour duquel est construit l’ensemble résidentiel et commercial ouvert sur la mer et le second «Centre de loisirs», regroupe le SPA, les terrains de sport, le golf et les villégiatures complètement ouvertes sur la forêt. Le Souverain a inauguré et s’est enquis, mardi dans la commune rurale de Ouled Settout (Nador), de plusieurs projets portant sur le renforcement de l’alimentation en eau potable de la ville avec des investissements de l’ordre de 670 millions DH.  Ces projets réalisés par l’Office national de l’eau potable (ONEP) visent le renforcement de l’alimentation en eau potable de la ville de Nador et sa région. A cette occasion, le Souverain a visité les différentes dépendances de la station de traitement, dont l’extension a nécessité un budget de 170 millions DH. Des explications ont également été présentées au Souverain sur le programme global de l’ONEP en matière d’alimentation en eau potable des populations rurales de la province de Nador avec un coût total de 500 millions DH. Ce programme permettra d’améliorer considérablement le taux d’accès à l’eau potable de la population rurale de la province de Nador, qui sera porté à 92 % à l’horizon 2010.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *