Un nouvel exploit réalisé par des équipes médicales marocaines.

Un nouvel exploit réalisé par des équipes médicales marocaines. Au Centre hospitalier universitaire (CHU) Hassan II de Fès, une équipe médicale a réalisé, avec succès, deux transplantations rénales à partir de donneurs vivants, sur des patients atteints d’insuffisance rénale chronique en stade terminal, apprend-on mardi auprès de la direction de l’hôpital. Ces interventions chirurgicales ont concerné deux patients âgés de 59 et 28 ans, précise la même source. Le succès de ces deux transplantations est le fruit de la contribution de nombreux intervenants, dont le ministère de la Santé, l’Agence française de biomédecine, ainsi que les instances judiciaires locales (magistrats), qui ont œuvré pour l’allègement des procédures juridiques relatives à la transplantation. Le nombre des patients atteints de cette pathologie, au niveau de la région Fès-Boulemane, avoisine actuellement 400 cas. Le CHU Hassan II de Fès œuvre dans le cadre de ses objectifs stratégiques pour la réalisation, dans le proche avenir, de transplantations d’organes à partir de donneurs cadavériques. Depuis sa création, le CHU Hassan II de Fès, qui fait partie d’une nouvelle génération de structures médicales, a vu la réalisation d’opérations aussi compliquées concernant des spécialités médicales très pointues.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *