Un quatuor vide les appareils téléphoniques en présence du gérant d’un publiphone

L’un des quatre malfrats qui ont attaqué un publiphone au quartier Diour Lamane, à Hay Mohammadi, Casablanca, a coupé par un coup de couteau le ligament du pied de son gérant. Ce qui est étonnant, c’est que les quatre voyous ont attaqué à trois reprises le publiphone en question et ont vidé les appareils téléphoniques en présence du gérant qui n’a même pas osé déposer une plainte devant la police. Les quatre jeunes malfrats ont été arrêtés par les éléments de la brigade urbaine de la police judiciaire de Hay Mohammedi-Aïn Sebaâ et ont été traduits devant la justice.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *