Un responsable de Hamas tué par l’armée israélienne

Israël a annoncé mardi que l’activiste du Hamas tué le matin en Cisjordanie est Ali Elyan, le "numéro un" pour cette région des Brigades Ezzedine al-Qassam, la branche armée du mouvement radical islamiste. Ali Elyan, 27 ans, a été tué lors d’un échange de tirs à Marah Rabah, un village de Cisjordanie situé à une dizaine de kilomètres au sud de Bethléem. Un soldat israélien a trouvé la mort dans cet accrochage, selon des sources militaires.  Dans un premier temps, l’activiste tué dans cette fusillade avait été identifié comme Youssef Ibrahim Al-Fakih, mais vérification faite il s’est avéré qu’il s’agit bien d’Ali Elyan, a-t-on précisé de même source.  La femme de Youssef Ibrahim Al-Fakih a confirmé à l’AFP que le corps n’était pas celui de son mari. Selon un communiqué du service de sécurité israélien, le Shin Beth, Ali Elyan était impliqué dans une série d’attentats suicide qui ont coûté la vie à une cinquantaine d’Israéliens, dont une attaque dans un autobus de Jérusalem en juin dernier.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *