Un Soft centre à Rabat

L’état d’avancement des études au sujet de la mise en place d’un centre de recherche pour le développement de logiciels (Soft centre), qui accueillera des entreprises de haute technologie installées autour de laboratoires de recherche, a été au menu du Conseil d’administration de l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT), tenu mardi  dernier à Rabat sous la présidence du Premier ministre, Driss Jettou. Le Soft centre sera installé à la technopole de Rabat sur une superficie de 7.700 m2. À cette occasion, le directeur général de l’ANRT a présenté aussi le projet de participation de l’Institut national des postes et télécommunications (INPT) au GIP FORMAC qui vise la création d’un institut supérieur des métiers de l’audiovisuel et du cinéma. Le conseil a, ainsi, donné son accord pour une participation de l’agence à hauteur de 15 %. Au menu, il y avait également le projet de révision du plan national de numérisation pour le passage à 10 chiffres au lieu de neuf actuellement.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *