Un taux de croissance entre 3 et 4 % attendu pour 2010

La croissance économique en 2010 devrait progresser à un rythme inférieur à celui de 2009 pour s’établir entre 3  et 4 %, en raison de «la contraction prévisible de la production agricole par rapport au niveau exceptionnel atteint en 2009», estime Bank Al-Maghrib. Dans un communiqué rendu public à l’issue de la réunion trimestrielle du Conseil de la banque, tenue mardi à Rabat, l’Institut d’émission souligne que les dernières données font ressortir la poursuite de l’amélioration de l’activité économique. «Sur l’ensemble de l’année 2010, le redressement des activités non agricoles devrait en effet se confirmer, à condition que la détérioration récente de la situation financière ne se propage pas davantage à la sphère réelle sur le plan international», indique Bank Al-Maghrib. Par ailleurs, le Conseil de Bank Al- Maghrib, qui a tenu mardi à Rabat sa réunion trimestrielle, a décidé de maintenir inchangé le taux directeur de la banque à 3,25 %. Ce maintien intervient dans un contexte marqué par les risques entourant la prévision d’inflation, qui restent «légèrement orientés à la hausse, en liaison avec les perspectives d’évolution des prix à l’importation et du crédit bancaire».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *