Un trio qui agressait à l’aide d’un chien sous les verrous

La police judiciaire de Hay Hassani-Aïn Chok a mis hors d’état de nuire un trio qui a semé la terreur depuis longtemps entre les passants qui longent les chemins allant au quartier Lissassfa, en les agressant sous la menace d’ armes blanches. Le trio agissait à l’aide d’un chien dressé pour faire peur aux victimes qui osent résister. Le trio a été déféré devant la Chambre Criminelle près la Cour d’Appel de Casablanca.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *