Une association pour la promotion de l’espace maghrébin

L’Unité maghrébine constitue une mission vitale, sociétale et politique qui incombe aux composantes de la société civile et aux acteurs culturels, économiques et politiques dans les cinq pays maghrébins, relève-t-on dans une charte associative maghrébine, approuvée récemment à Alger, à l’issue du premier congrès de l' »espace maghrébin », une organisation indépendante groupant des représentants de la société civile des pays du Maghreb.
La charte met l’accent sur « la liberté d’expression et de critique, afin de donner au mouvement unioniste une assise solide, grâce à un débat franc ».
Elle souligne par ailleurs le lien étroit existant entre l’action unioniste et celle de développement durable pour les peuples maghrébins. Elle appelle de même à l’exercice de la démocratie, au respect des droits de l’Homme et de citoyenneté et à la liberté de circulation, en tant que facteurs à même de favoriser un climat politique et social pour la réalisation des objectifs en question. L’idéal étant d’oeuvrer pour la réalisation effective de l’Union du Maghreb arabe (UMA) comme choix stratégique et préalable incontournable pour un développement global et durable.
Les participants ont élu un conseil de coordination, formé de chercheurs, intellectuels, journalistes des cinq pays du Maghreb. Son secrétariat général se compose de 15 membres, dont son président, Abderrachid boukerzaza (Algérie) et le secrétaire général, Abdelali Mestour (Maroc).

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *