Une avenue de Bagdad porte le nom Yasser Arafat

La mairie de Bagdad a baptisé l’une des principales avenues de la ville du nom du président palestinien Yasser Arafat pour, selon les autorités, rendre « hommage à sa résistance à l’agression sioniste ignoble ». L’avenue Karada a été rebaptisée du nom de Yasser Arafat pour montrer le soutien de l’Irak « à la cause palestinienne », a déclaré à la presse mercredi le maire de Bagdad, Adnane Abdel Hamad. Des plaques portant le nom de leader palestinien étaient posées sur des poteaux dans plusieurs endroits de l’avenue, longue de plus de huit kilomètres Cette mesure a été décidée par le président Saddam Hussein « en signe de reconnaissance pour sa position de héros national et l’héroïsme dont il a fait preuve alors qu’il est assiégé avec ses compagnons » par l’armée israélienne à Ramallah.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *