Une convention pour le financement de Transparency Maroc

Une convention pour le financement de Transparency Maroc

L’Observatoire de la corruption et du développement de la transparence et l’ambassade des Pays-Bas au Maroc ont signé, vendredi 10 juillet, à Rabat, une convention pour le financement des activités de cet Observatoire. Ont présidé la signature de cette convention, l’ambassadeur des Pays-bas à Rabat, Jos van Aggelen et le secrétaire général de Transparency-Maroc, Rachid Filali Meknassi.
La convention vise à approfondir la connaissance et la recherche en matière de corruption et à renforcer le débat public sur les questions liées à la transparence et l’éthique. M. Van Aggelen a indiqué à cette occasion que cette convention traduit l’engagement de son pays à accompagner Transparency-Maroc dans sa mission sociale de lutte contre la corruption. Il a salué, par ailleurs, l’initiative du gouvernement marocain de créer l’Instance centrale de prévention de la corruption et la coopération de Transprency-Maroc avec cette instance.
Rachid Filali Meknassi a affirmé, pour sa part, que cette convention consacre la reconduction du financement par l’ambassade des Pays-Bas des activités de l’observatoire, ajoutant que cette convention qui constitue une action pour pérenniser les activités de l’Observatoire permettra de promouvoir le débat public sur la corruption et la transparence.
Il a annoncé par la même occasion que Transparency-Maroc a été reconnue comme association d’utilité publique, précisant que le texte du décret a été publié, jeudi 9 juillet, au Bulletin officiel. Créé en 2007, l’Observatoire de la corruption et du développement de la transparence au Maroc s’assigne notamment pour objectif la mise en œuvre et le suivi de l’observation du phénomène de la corruption et son analyse, la formulation de propositions aux pouvoirs publics ainsi que la constitution d’une plaidoirie qui se base sur le traitement des informations pour éclairer les différents acteurs et formuler de meilleures analyses.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *