Une explosion devant la demeure d’un kamikaze-rescapé

Une explosion a eu lieu hier vers minuit 40 minutes, au quartier Massira III, préfecture de Moulay Rachid-Sidi Othmane, à Casablanca, et plus précisément devant la demeure de Mohamed Omari, kamikaze-rescapé qui a renoncé à la dernière minute à se faire exploser à l’hôtel Farah ( ex-Safir), condamné dernièrement, par la chambre criminelle près la Cour d’appel de Casablanca, à la peine capitale. Selon des sources concordantes, l’explosion avait eu lieu dans un “ égout d’assainissement domestique “, sans faire ni victimes ni dégâts matériels. Le type d’explosif n’a pas encore été identifié. Les habitants du quartier en question qui ont quitté leurs domiciles pensant que les explosions ont été causées par des attentats-suicide ne sont rentrés chez eux que tardivement. Les éléments de la gendarmerie Royale, de la police judiciaire, du laboratoire national et de la protection civile se sont rendus sur les lieux. Un échantillon de l’engin qui a explosé a été prélevé pour le soumettre à une expertise afin de déterminer sa constitution.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *