Une mosquée de Falloujah bombardée : Une quarantaine de morts

Les Marines ont pris pied mercredi dans le centre de la ville sunnite rebelle de Falloujah au prix de combats acharnés et y ont bombardé une mosquée, tuant «une quarantaine de rebelles», selon un officier américain.
Cadavres dans les rues, prisonniers la tête serrée dans des cagoules et blessés attendant à l’entrée des dispensaires de fortune témoignent de la dureté des combats opposant depuis trois jours Marines et guérilla sunnite. L’armée américaine a lancé son opération à Falloujah à la recherche des responsables de l’attaque qui a coûté la vie, il y a une semaine, à quatre employés américains de sécurité.
Deux des corps des tués ont été mutilés par une foule en colère et les images de ces atrocités avaient choqué les opinions publiques américaine et occidentale. L’attaque contre la mosquée a eu lieu en milieu d’après-midi après plusieurs heures de combats avec les membres de la guérilla qui attaquaient les Marines à coups de lance-roquette antichar et d’armes légères, qui ont fait cinq blessés parmi les Marines, a indiqué le lieutenant-colonel Brennan Byrne.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *