Une nouvelle vision urbaine pour Meknès

Une nouvelle vision urbaine pour Meknès

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a présidé, mardi à Meknès, la cérémonie de signature d’une convention de partenariat pour l’amélioration du  réseau routier de la wilaya de la région de Meknès-Tafilalet.
Cette convention, signée entre le ministère de l’Equipement et du Transport et la wilaya de la région de Meknès-Tafilalet, vise la réalisation de projets pour l’adaptation du réseau routier de la wilaya à l’évolution du trafic, l’accompagnement du développement économique de la région et la valorisation de ses potentialités notamment agricole et touristique.
Cette convention porte sur l’aménagement de 72 km pour un montant de 155 millions de DH financé dans le cadre d’un partenariat entre le ministère de l’Equipement et du Transport et les collectivités locales de la wilaya.
Les projets définis dans cette convention concernent l’amélioration du réseau routier dans la région. La réalisation de ces projets se fera dans le cadre d’un partenariat entre le ministère de  l’Equipement et du Transport (100 millions de DH) et les différents conseils communaux de la région. La période de réalisation des projets s’étale entre 2006 et 2009. L’année en cours sera consacrée à la réalisation des études par le ministère de l’Equipement et du Transport, alors que les travaux démarreront en début de l’année 2007.
Par la même occasion, SM le Roi Mohammed VI s’est enquis du  nouveau programme de qualification urbaine de la ville de Meknès pour lequel a été  allouée une enveloppe budgétaire de près de 415 millions de dirhams, dans le  but d’éradiquer l’habitat insalubre.
Ce programme, qui bénéficiera à 48 mille habitants, dont 40 mille habitants  des bidonvilles, comporte 4 projets d’habitat que sont Yasmine, Ryad et  Ouisslane (1.400 unités pour le relogement), Al Bassatine (1.700 unités), Amin  (443 unités) et Ryad Zitoune (545 unités), pour un coût de 392 millions de  dirhams. Des explications ont été fournies à SM le Roi sur le projet Ryad Zitoune  (37 hectares) pour lequel a été allouée une enveloppe financière de 206  millions DH. Le projet prévoit la construction de 1026 unités et s’inscrit dans le cadre du programme intégré de requalification de la ville de Mèknes.
Dans le but d’accélérer la cadence d’exécution du programme de qualification urbaine de la ville de Mèknes, une série de mesures d’urgence ont été prises à savoir la conclusion d’un accord avec l’Agence de logements et d’équipements militaires portant sur le relogement de 1.703 familles habitant dans des domaines appartenant à l’armée et en vertu duquel 625 familles des FAR ont été  intégrées jusqu’à présent. De même, un nouveau programme a été élaboré pour le règlement de la situation des familles habitant des édifices menaçant ruine. Le programme de qualification urbaine de Mèknes s’articule également autour  de trois axes, à savoir la rénovation urbanistique, la lutte contre l’habitat  insalubre et la création de nouveaux pôles urbains pour un coût de 23 millions  de dirhams.
Le premier axe comprend la restauration des monuments historiques, la  qualification des espaces publics et espaces verts, le réaménagement des grands  axes urbains et la réorganisation de la circulation, alors que les 2ème et 3ème  axes portent sur l’éradication des bidonvilles, la réfection des habitats  menaçant ruine et la réalisation des pôles d’habitat Ouisslane (364 hectares)  et Toulal (84 hectares).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *