Une prime pour les prédicateurs

Khalid Naciri, ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement a indiqué, à ce propos, que ce projet de décret n°02-09-494 modifiant le décret N° 2-85-738 du 2 décembre 1986, prévoit d’accorder une prime aux prédicateurs dans les différentes régions du Royaume. L’élaboration de ce projet, proposé par le ministre des Habous et des Affaires islamiques, procède du constat que les prédicateurs bénéficient d’une prime modique en dépit des efforts constants et de la lourde mission qu’ils accomplissent, avec toutes les charges qui en découlent du fait de leurs déplacements, sachant que la révision du montant de cette prime, effectuée en 2006, n’a pas été conséquente de façon à introduire une réelle amélioration. Dans un souci d’équité et pour rendre plus incitatif ce domaine pour les prédicateurs, de par le rôle important de la prédication pour la société, en tant que l’un des moyens essentiels en matière d’éducation, d’orientation et de lutte contre l’extrémisme et le repli sur soi, il est devenu impératif de réviser le montant de cette prime pour couvrir une partie des charges assumées par les prédicateurs avec dévouement et mérite, a indiqué le ministre. L’adoption de ce projet de décret est de nature à appuyer les réformes visant à améliorer l’encadrement religieux des citoyens et à élargir ses perspectives, en particulier dans le monde rural et les localités éloignées.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *