Université, à suivre

Suite à la publication par notre journal numéro 119, daté du jeudi d’un article intitulé «Fraudes électorales à l’université», le cabinet du Ministre de l’Enseignement supérieur nous a contacté, non sans désinvolture, pour contester le titre et le contenu de l’article en question. Cependant, aucune explication supplémentaire ne nous a été fournie sur la non-désignation de cinq présidents d’université sur 14, lors de la cérémonie présidée à cet effet par S.M. le Roi Mohammed VI, qui comme tout le pays l’a remarqué n’a concerné que neuf présidences d’université. Mais, pour combler cette lacune, nous reviendrons dans notre édition de demain sur les tenants et les aboutissants de cette affaire, de manière exhaustive et circonstanciée. Nous donnerons la parole aux protagonistes, aux recalés et aux responsables syndicaux qui ont suivi le déroulement des pré-sélections et sélections dans chacune des régions concernées, nous donnerons, avec sérieux et responsabilité, des éclairages sur les compétitions entre courants politiques et diverses sensibilités dans cette course aux présidences et nous laisserons ouvert ce dossier comme il se doit, compte tenu de son importance sur le système de formation universitaire et académique dans notre pays.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *